AIFA 2022

MB

Mossadeck Bally

Groupe Azalaï

Président Directeur Général

Description

Né le 27 août 1961 à Niamey au Niger, Mossadeck Bally débute ses études primaires dans son pays d'origine, le Mali, puis se rend par la suite à Marseille en France, où il obtient son baccalauréat. Toujours avec cette forte envie d’apprendre, il s’oriente vers les Etats-Unis d’Amérique, à l’université de San Francisco. Là, il en ressort diplômé d’un Master en management et finance. Ayant terminé ses études et acquis de solides connaissances intellectuelles et professionnelles, doublée d’une solide formation familiale, il décide de rentrer mettre au profit de son pays, mais plus encore de l’Afrique, tout son savoir. En effet, très épris des valeurs que lui a inculqué son défunt père, Monsieur Bally décide d’ajouter sa toute première pierre à l’édifice malien en rachetant en 1994 avec le concours de sa banque, le « Grand Hôtel de Bamako » qu’il rénove dans le strict respect du standard international des hôtels 5 étoiles. Aujourd’hui, Mossadeck Bally est le fondateur de la chaîne hôtelière Azalaï Hôtels qui est maintenant présente dans plus de 5 pays ouest-africains. L’une des rares chaînes hôtelières 100% africaines implantées sur le continent. Mossadeck Bally ne compte pas s’arrêter en si bon chemin car il entend s’étendre jusqu’à la partie anglophone de l’Afrique ; et ainsi travailler à rehausser les valeurs culturelles africaines. Grand friand de la promotion des valeurs africaine et attachée à la formation puis à l’insertion des jeunes en milieu sociétal, il travaille à favoriser l’apprentissage et la formation dans son secteur à travers la création de deux centres de formations aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie. Il vient ainsi favoriser l’employabilité et permettre à plusieurs jeunes de réaliser leur rêve. Enfin, ce que Monsieur Mossadeck Bally veut laisser comme message à la nouvelle génération, c’est que comme lui, il faudrait que les jeunes et les postulants à l’entreprenariat osent se lancer et oublient la peur. « Bien que l’entrepreneuriat soit un secteur semé d’embuches, il faut que la jeunesse croit en elle-même. Les jeunes doivent entreprendre, avoir des idées de projets, être persévérants, avoir de grandes ambitions, mais aussi accepter de commencer petit », va-t-il affirmé.

Other Sessions

This speaker will be involved in the following conferences:
Loading